lundi 16 août 2010

Le chien au bois dormant

He dreamt of hares starting from the long grass; of pheasants rocketing up with long tails streaming; of partridges rising with a whirr from the stubble. He dreamt that he was hunting, that he was chasing some spotted spaniel, who fled, who escaped him. He was in Spain; he was in Wales; he was in Berkshire; he was flying before park-keepers'truncheons in Regent's Park. Then he opened his eyes. There were no hares, and no partridges; no whips cracking and no black men crying "Span! Span!" There was only Mr. Browning in the armchair talking to Miss Barrett on the sofa.
Flush de Virginia Woolf

C’est un rêve différent de celui de Flush que faisait Basil dans son panier l’autre jour, en agitant ses petites pattes et en grognant. Il se voyait dans les rues de Winchester, où se trouvent son vétérinaire et son coiffeur. Les pavés lui faisaient mal aux pattes, lui qui ne gambade que sur de l’herbe fraîche et de la terre molle. Il cheminait dans ce qui lui paraissait un labyrinthe étroit. Il était tenu en laisse, lui qui a un immense champ à sa disposition, traversé par toutes sortes d’animaux que sa seule présence terrorise.

Quand il a ouvert les yeux, il s’est dressé sur ses pattes et est allé les dégourdir dans l’étendue verte derrière la maison. A la grande satisfaction de ses instincts de chasseur, les lapins, qui font du sol un gruyère, ont immédiatement détalé pour se cacher dans les fourrés. Un faisan l’a toisé au loin avant de regagner les hautes herbes. Il a poussé un petit aboiement de convenance puis il est rentré se faire câliner. Est-ce que Flush l’aurait envié ?

J’avais entendu le plus grand bien sur ce livre de Virginia Woolf qui vient de paraître en France. On disait que c’était un « vrai petit bijou ». C’est sûrement vrai. Mais sa lecture me prouve de nouveau que j’ai du mal avec les livres de cet écrivain, je n’accroche pas du tout. Je les commence pleine d’enthousiasme, et très vite je m’ennuie.

2 commentaires:

Ren du Braque a dit…

Woof, Woof, Woolf, Woolf.

Coucou ! Bonne journée Agnès.

Agnès a dit…

Merci, bonne journee aussi!